Le forum Audiovintage est privé.
En tant qu'invité, vous avez accès à certaines rubriques uniquement, l'ajout de nouveaux membres n'est pas possible pour le moment.

Câbles et Sigmund Freud

Câbles, casques, pieds d'enceintes, meubles...
Avatar du membre
SidSmith
Membre no life
Messages : 2011
Enregistré le : mer. 15 janv. 2014 00:42
Localisation : Laval, Québec

Re: Câbles et Sigmund Freud

Message par SidSmith »

Maxime1123 a écrit : mar. 15 nov. 2022 17:05 Ce petit témoignage pour dire que finalement, seule l'humilité, l'ouverture d'esprit et la curiosité mènent à la compréhension.
En science, la certitude est remplacée par la probabilité. Il n'y a pas d'absolu.

Le dogmatisme est malheureusement partout, et les audiophiles n'en sont pas immunisés !
''I never could get transistor gear to sound as open and lifelike as tube gear, but I think no one else has either.'' -Sid Smith
Avatar du membre
CHRISTIAN weckenmann
Membre spécial
Messages : 82
Enregistré le : lun. 27 déc. 2010 11:10

Re: Câbles et Sigmund Freud

Message par CHRISTIAN weckenmann »

Fil très intéressant, avec un sujet qui a déjà fait coulé beaucoup d'encre.

Merci à Jean Hiraga, à l'époque de l'Audiophile pour nous avoir fait prendre conscience (en un mot) que le détail était important et que tout pouvait influencer la reproduction de la musique qui a été enregistrée au travers de microphone, de préampli, de câbles, d'ingénieurs du son...

La question de la différence entre deux câbles ne devrait même plus se poser, n'en déplaise à certains.
La question, plus insidieuse, serait plutôt: quel est le meilleur ?

Nos scientifiques disent ne rien pouvoir mesurer qui démontre qu'il existe des différences entre deux câbles.

Ce type d'argument me ramène à la musique, qui est le cœur du sujet.

Une symphonie, c'est des partitions avec des notes. Le La est à 440 hertz et tous les instruments sont bien accordés. Voilà pour les scientifiques, des choses factuelles.

Et pourtant, suivant les orchestres, suivant les chefs ou les interprètes, le résultat sonore est pourtant très différent !

Chacun des chefs d'orchestre à sa propre interprétation de ce qui a été écrit par le compositeur. Chacun à une idée de ce qui est pour lui la meilleure interprétation. Il a su utiliser tous les moyens qu'il avait à sa disposition.

Un peu comme celui qui à partir d'éléments communs (cuivre, argent, teflon, air ...), de techniques habituelles de tréfilage, recherche le meilleur résultat, celui qui permettra de se rapprocher le plus de la "vérité" sonore, ou pour être plus juste de sa vérité sonore.

Qu'il y ai des objectifs mercantiles derrière tout cela, c'est évident et certainement vrai pour tout ce qui constitue nos "chaines hifi".

Cela ne doit toutefois pas remettre en cause qu'il y a des différences entre les éléments constitutifs d'un système de reproduction sonore.

Ce qui est vrai pour les amplis, les enceintes ... l'est aussi pour les câbles.

Enfin, c'est mon opinion que je tenais à partager, car c'est le propre d'un forum qui permet à chacun de donner son avis et qui, comme pour le son des câbles, peuvent être différents !
Avatar du membre
coadecm
Super membre
Messages : 954
Enregistré le : mer. 4 août 2010 16:50
Localisation : Près de Bergerac
Contact :

Re: Câbles et Sigmund Freud

Message par coadecm »

Bonjour,
Depuis que Jean Hiraga a rapporté du Japon , en 1978 ,des éléments de comparaison entre câbles standards et câbles "ésotériques" à l'avantage de ceux-ci ,les fabricants se sont engouffrés dans ce créneau juteux et le monde de la Hifi s'est alors scindé entre les croyants et les incrédules comme s'il s'agissait de la pratique d'une religion ,or si un câble de liaison y répond pour partie (religion du latin religare = relier ) ,c'est un composant du système qui apparaît parfait si on utilise les mêmes protocoles de mesure que ceux que l'on applique aux autres éléments de la chaîne.
Si l'on tient ce constat pour vrai( jusqu'à présent ),sur quels arguments de recherche ,les fabricants se fondent-ils pour justifier la supériorité de leurs produits ??
Il semble qu'il n'y ait aucune attestation qui aille dans ce sens ,et que donc les seuls critères de recherche se réduisent à des essais / échecs / réussites qu'il faudra appliquer avec gradation à une ligne de produits .La technologie ,le choix des matériaux, les géométries si disparates entre les fournisseurs posent la question de ce qui justifie ces choix qui ne visent qu'au même but ,transcender les résultats d'écoute de tout bon système.
Je suis d'accord pour reconnaître les améliorations de ces câbles même si personnellement je ne les perçois pas ,je n'ai plus mes oreilles de vingt ans , mes deux systèmes n'ont pas les prétentions de matériels plus évolués que l'on évoque sur ce forum , l'effet placebo est sans doute une paresse de l'esprit et toutes les diatribes qui entourent le sujet depuis plus de 40 ans montrent l'impuissance à prouver quoi que ce soit et que l'essentiel est la satisfaction des partisans de ces câbles .Quant aux détracteurs ( agricoles ) ,ce sera la satisfaction d'économies reversées dans l'achat de disques .
Michel
Avatar du membre
vendin
Membre éminent
Messages : 1735
Enregistré le : lun. 17 mars 2014 21:09
Localisation : Noisy le grand 93

Re: Câbles et Sigmund Freud

Message par vendin »

Voilà où ça mène!

voila ou ca mene.GIF
voila ou ca mene.GIF (19.29 Kio) Vu 625 fois
:mdr2:
Pascal.
Avatar du membre
Klemp
Administrateur du site
Messages : 6275
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 22:39
Localisation : Toujours dans mon terrier

Re: Câbles et Sigmund Freud

Message par Klemp »

:yes!:
Jean
François H-D
Membre honoraire
Messages : 318
Enregistré le : sam. 9 janv. 2016 14:04
Localisation : 47

Re: Câbles et Sigmund Freud

Message par François H-D »

:mdr:
Pataélectronique et menuiserie éléphantesque.
Diplômes : a le Bach (en disques seulement).
Avatar du membre
6336A
Membre no life
Messages : 2359
Enregistré le : mer. 27 févr. 2019 09:20

Re: Câbles et Sigmund Freud

Message par 6336A »

coadecm a écrit : dim. 27 nov. 2022 12:13 Bonjour,
Depuis que Jean Hiraga a rapporté du Japon , en 1978 ,des éléments de comparaison entre câbles standards et câbles "ésotériques" à l'avantage de ceux-ci ,les fabricants se sont engouffrés dans ce créneau juteux et le monde de la Hifi s'est alors scindé entre les croyants et les incrédules comme s'il s'agissait de la pratique d'une religion ,or si un câble de liaison y répond pour partie (religion du latin religare = relier ) ,c'est un composant du système qui apparaît parfait si on utilise les mêmes protocoles de mesure que ceux que l'on applique aux autres éléments de la chaîne.

Michel
Religion (j'ai fais un peu de lapin, et je suis même allé voir chez les grecs) vient du lapin religio qui signifie conscience, dans le sens crainte pieuse. Le poème de Victor Hugo "la conscience" dans la légende des siècles en est la parfaite illustration.
C'est l'origine de religio qui prête à discussion. Certains prétendent que l'origine est "religare" donc lier ou relier, d'autres de "religere" soit réélire.
Je ne sais pas si il y a un rapport entre la religion et le son des câbles de par un phénomène de liaison ou de croyance, mais ce dont je suis certain, est que l'explication ne se situe pas dans l'application élémentaire de la théorie des circuits RLC. La chose est bien plus complexe. Il est évident que si on en reste là, les progrès dans le domaine de la haute fidélité resteront dans le zéro pointé.
NAN !
Jean-François Robert, apprenant en électronique.
Avatar du membre
coadecm
Super membre
Messages : 954
Enregistré le : mer. 4 août 2010 16:50
Localisation : Près de Bergerac
Contact :

Re: Câbles et Sigmund Freud

Message par coadecm »

Bien sûr, mon propos était un clin d'œil ,j'aurais préféré une réponse au paragraphe suivant à savoir sur quels aspects électriques et/ou mécaniques se basent les fabricants de câbles pour justifier la supériorité d'iceux et mieux encore comment peuvent-ils décliner une gradation de plusieurs câbles dans une gamme de produits puisqu'aucune formule ne le permet.
Michel
Avatar du membre
6336A
Membre no life
Messages : 2359
Enregistré le : mer. 27 févr. 2019 09:20

Re: Câbles et Sigmund Freud

Message par 6336A »

coadecm a écrit : lun. 19 déc. 2022 12:13 sur quels aspects électriques et/ou mécaniques se basent les fabricants de câbles pour justifier la supériorité d'iceux et mieux encore comment peuvent-ils décliner une gradation de plusieurs câbles dans une gamme de produits puisqu'aucune formule ne le permet.
Michel
Par analogie, sur quels aspects se basent les concepteurs fabriquants d'appareils- prothèses pour les malentendants et même les sourds ? Sur les mesures en fréquence de ce que perçoivent les patients qui sont impossibles à effectuer, ou sur les innombrables tâtonnements et ajustements au cas par cas sur chacun d'entre eux ?
Tu connais déjà la réponse. Aucune oreille ne perçoit exactement la même chose qu'une autre. La preuve, certains ici ont des Roberts.
Les "biais cognitifs" ont bon dos. Dès qu'un "objectiviste" n'est pas foutu d'expliquer un phénomène pourtant réel, c'est son refuge.
D'où le titre... comme pour la psychiatrie en médecine, l'audio reste le parent pauvre de la physique. Parce que nous croyons en avoir fait le tour, ce qui est complètement faux. Parce que in fine il n'intéresse que bien peu de personnes... et encore et surtout parce que beaucoup n'ont pas l'humilité de se remettre en question, ce qui devrait pourtant être l'ADN de tout scientifique.
NAN !
Jean-François Robert, apprenant en électronique.
Letp
Membre honoraire
Messages : 260
Enregistré le : jeu. 15 mars 2012 08:31
Localisation : Avignon
Contact :

Re: Câbles et Sigmund Freud

Message par Letp »

" Nos scientifiques disent ne rien pouvoir mesurer qui démontre qu'il existe des différences entre deux câbles. "

Débat qui sera éternel ou presque . Puisqu'il s'agit de deux domaines différents . Le premier qui s'attache à des mesures .Et l'autre à la perception de l'individu tant au niveau de l'oreille, qu'au niveau subjectif et personnel .
Dans le domaine de 'l' écoute" , même une personne peu ou pas audiophile , peu ou pas novice , se rendra compte des différences entre cables . Qu'elle sache y coller des termes audiophiles n'a que peu d'importance . La plupart du temps ce sera : "c'est plus agréable" ou "moins agréable" et d'autres choses dans ce genre . Une de mes filles un jour en écoutant une petite chaîne que venais d'installer a employé l'expression : "la musique est délicieuse" .

Ce qui me chagrine plus , ce sont les avis tranchés, et obtus qui expliquent que les uns sont des imbéciles et les autres des savants . Alors que l'on parle pas de la même chose . Belle preuve d'ouverture d'esprit ,d'objectivité et d'écoute de l'autre :mdr2: Et ceci dans les deux sens . Certains audiophiles ne sont très portés vers des débats "ouverts et argumentés" .

En général, je me tiens loin de ce genre de polémique . Il ne sert à rien d'argumenter avec des personnes qui pensent détenir la sainte vérité et que les autres sont des simples d'esprit dans le meilleur des cas . Chacun mélangeant tout et n'importe quoi , avec plus ou moins de bonne fois , ou plutôt de mauvaise fois hélas .

Le mieux est certainement d'écouter un peu de musique, que ce soit "scientifiquement" ou en audiophile . Et ensuite d'aller se prendre un petit apéro :lol:

Jean
Répondre